TITA
née en 1965, est jardinière.
Elle a la main verte
Massifs, bordures, potager
Asperges, salades et navets
Soleils, cosmos, rose et réséda
Pavots
Tuyaux ; percés pour le goutte-à-goutte
Pommes avec pépins et beaux raisins de l’Ecole de
Fontainebleau
Bêcheuse, sous-sol limons engrais et ors bruns
Taches et gouttes, à-plats et ronde-bosse
Opacités et transparences
La toile c’est sa plate-bande.

Et pratiquer la peinture comme dialogue.
Préparer le lieu, choisir le support, l’apprêter.
En imaginer le contenu, éclats de mémoire.
La tache est la première entrée en matière : projet.
Et puis, ça parle. Chaque geste laisse une trace et attend une réponse.
Le travail se fait par superpositions de couches picturales par un jeu de transparences et d’opacités.
Le tableau émerge de cette sédimentation.
On s’y retrouve ?

photo: Alix de Matharel